Voyages Infos
bienvenue Invité !

Certaines sections du forum et la visualisation des photos étant réservées aux membres, nous vous invitons à vous inscrire afin de bénéficier de la totalité des rubriques.

Arawak.
Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Messages%20(69)


Expériences et carnets de voyages, informations touristiques
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés

Aller en bas 
AuteurMessage
Arawak
Administrateur
Administrateur
Arawak

Localisation : Doornik (Belgikistan)

Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Empty
MessageSujet: Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés   Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Icon_minitimeVen 3 Déc - 7:42

Bras de fer en Côte d'Ivoire entre le président sortant Laurent Gbagbo et son opposant Alassane Ouattara. Les résultats de la Commission électorale indépendante, qui donnaient Alassane Ouattara vainqueur de la présidentielle de dimanche, ont été invalidés par le Conseil constitutionnel une heure après leur proclamation. L'institution, seule habilitée à proclamer les résultats définitifs, est présidée parun proche de Laurent Gbagbo. La tension est aussitôt montée d'un cran: dans la soirée, l'armée a annoncé la fermeture des frontières terrestres, aériennes et maritimes du pays. Les autorités ont également ordonné «la suspension sans délai» de la diffusion des chaînes de télévision d'information étrangères, qui ont annoncé les résultats.

La Commission électorale indépendante (CEI) avait déclaré jeudi soir que l'opposant Alassane Ouattara avait remporté le second tour de la présidentielle avec 54,1% des voix, selon des chiffres provisoires que devait valider le Conseil Constitutionnel. Le président sortant Laurent Gbagbo, au pouvoir depuis dix ans, récolte environ 45,9% des voix.

Mais le Conseil constitutionnel ne l'a pas entendu pas de cette oreille. Le président du Conseil, Paul Yao N'dré, a rappelé que la CEI n'avait pas été capable de proclamer les résultats dans les 72 heures légales suivant le scrutin. La barre fatidique de mercredi minuit ayant été dépassée, «la CEI n'est plus à même de décider quoi que ce soit», a tranché Paul Yao N'dré.

Il a également affirmé qu'il venait d'envoyer une lettre au président de la CEI lui demandant de lui transmettre les documents relatifs aux contestations de vote dans le nord du pays, fief de Ouattara. Il a précisé que les décisions sur ces litiges seraient rendues dans un délai de 7 jours. C'est à cette date que devraient être proclamés les résultats définitifs.

Le camp Gbagbo allait dans le sens du Conseil. «Les résultats provisoires n'ont pas de validité juridique» puisque la CEI a annoncé les scores hors délai, a marteléle le directeur de campagne du président sortant. Une réaction qui suggère que le chef de l'Etat n'entend pas s'incliner. Après une campagne électorale agressive, le camp Gbagbo dénonce depuis dimanche des votes «frauduleux» dans le nord du pays, qu'il entend bien faire annuler par le Conseil constitutionnel. Lundi, des responsables pro-Gbagbo avaient même empêché la publication des résultats par la Commission électorale.

Appelant au calme, Alassane Ouattara a exhorté, dans une première déclaration, au «rassemblement» pour la «paix». L'ex-premier ministre ivoirien, qui ne craint pas le verdict du Conseil, a rappelé à son «frère», Laurent Gbagbo, leur «engagement commun à respecter les résultats proclamés par la CEI». Ouattara a aussi promis de former «un gouvernement d'union».Ses partisans ont célébré à Abidjan et à Bouaké la victoire de leur champion.Toutefois des incidents entre les deux camps faisant des blessés, dont un grave, étaient signalés à Abidjan.

Dans un climat de méfiance mutuelle entre les deux camps, la tension n'a cessé de croître dans le pays depuis le scrutin, dimanche. Jusqu'à prendre un tour dramatique dans la nuit de mercredi à jeudi, quand des hommes armés ont attaqué à Abidjan une permanence d'Alassane Ouattara. Au moins huit personnes sont mortes et une quinzaine de personnes ont été blessées.

Inquiète, la communauté internationale, dont Paris et Washington, exhorte les deux candidats à respecter le résultat. Celui-ci doit clore une décennie de crise politique marquée par le report, six fois, du scrutin présidentiel. Jeudi, l'Elysée a demandé aux dirigeants et responsables ivoiriens de permettre l'achèvement rapide et «dans un climat apaisé» du processus électoral. Le Conseil de sécurité des Nations unies a prévenu jeudi qu'il était prêt à prendre des «mesures appropriées» contre quiconque y ferait obstacle.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://picasaweb.google.fr/Heavygollum
Martine
Modératrice
Modératrice
Martine

Emploi/loisirs : loisirs, voyages, internet.
Localisation : Picardie, Compiègne

Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Empty
MessageSujet: Re: Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés   Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Icon_minitimeMar 7 Déc - 15:52

Du grand n'importe quoi, et comment tout cela va finir.
Il va y avoir encore des heurts, des morts.

Deux présidents, faut le faire !

_________________
Martine
Revenir en haut Aller en bas
Nicole C
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Nicole C

Emploi/loisirs : Voyages, musique, espagnol, lecture
Localisation : Montréal, Canada

Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Empty
MessageSujet: Re: Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés   Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Icon_minitimeMer 8 Déc - 2:10

Voici ce qu'on lit sur le site canadien des conseils aux voyageurs.

AVERTISSEMENT OFFICIEL : Affaires étrangères et Commerce international Canada recommande d'éviter tout voyage en Côte d’Ivoire en raison des tensions politiques.

Le deuxième tour des élections présidentielles a eu lieu à la fin novembre 2010. Il y a d’importantes tensions liées aux résultats des élections et des affrontements violents ont eu lieu. Il pourrait y avoir des manifestations, et celles-ci pourraient devenir violentes sans préavis. Des couvres-feux pourraient aussi être imposées à tout moment. Les Canadiens qui se trouvent en Côte d’Ivoire devraient être extrêmement vigilants et suivre de près l'évolution de la situation actuelle. Ils devraient aussi limiter leurs déplacements au strict nécessaire, éviter tout rassemblement public (y compris les foules et les manifestations) et faire des provisions de denrées de base.


Ce n'est pas le moment d'aller s'y promener!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com/
Martine
Modératrice
Modératrice
Martine

Emploi/loisirs : loisirs, voyages, internet.
Localisation : Picardie, Compiègne

Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Empty
MessageSujet: Re: Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés   Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Icon_minitimeMer 8 Déc - 7:46

Merci Nicole, et c'est pareil pour les français qui sont là bas, il faut qu'il soit très vigilant.

Ce n'est vraiment pas des pays qui me plairaient d'y travailler et y vivre.
Il y a tout le temps des tensions.

_________________
Martine
Revenir en haut Aller en bas
Arawak
Administrateur
Administrateur
Arawak

Localisation : Doornik (Belgikistan)

Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Empty
MessageSujet: Re: Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés   Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Icon_minitimeLun 13 Déc - 9:50

Face à une communauté internationale quasi-unanime pour condamner son maintien au pouvoir après la présidentielle du 28 novembre et reconnaître son adversaire comme chef de l'Etat légitime, Laurent Gbagbo s'efforce de trouver une issue et a fait une ouverture en appelant à la "discussion". Mais l'heure n'est pas au compromis pour son rival Alassane Ouattara qui cherche le soutien de l'armée et des fonctionnaires. Si Alassane Ouattara a été donné vainqueur par la Commission électorale indépendante (CEI) avec 54,1% des suffrages, le Conseil constitutionnel, acquis à la cause du président sortant, avait invalidé ces résultats pour le proclamer président avec 51,45%.

Recevant jeudi au palais présidentiel des représentants de la communauté atchan (région d'Abidjan), Laurent Gbagbo a donc exhorté au dialogue. "Asseyons-nous et discutons", a-t-il dit, selon ses propos cités vendredi par le quotidien d'Etat Fraternité-Matin et d'autres journaux. "Il n'y aura pas de guerre en Côte d'Ivoire", a-t-il assuré. La tension actuelle fait pourtant craindre une confrontation armée dans le pays, théâtre d'une quasi-guerre civile après le coup d'Etat manqué de septembre 2002, qui l'a coupé en un sud loyaliste et un nord tenu par l'ex-rébellion des Forces nouvelles (FN). Par crainte de violences, quelque 2000 Ivoiriens ont d'ailleurs déjà fui vers le Liberia et la Guinée depuis le lendemain du scrutin, a annoncé vendredi le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

A la fois fort du très large soutien international et pour l'heure sans levier apparent pour exercer effectivement le pouvoir, le camp Ouattara ne paraît pas prêt à négocier avec le sortant, et vise le contrôle de l'appareil d'Etat. Il y a urgence: le nouveau gouvernement Gbagbo prend peu à peu ses fonctions, renforçant le sentiment de normalité notamment à Abidjan, où les habitants ont repris le chemin du travail.

Pendant ce temps, le gouvernement de Ouattara, dirigé par le Premier ministre et chef des FN Guillaume Soro, se réunit dans un grand hôtel d'Abidjan qui tient lieu de palais présidentiel, sous la garde des Casques bleus et d'éléments FN. Jeudi soir, Soro a passé un cap en exhortant l'armée à reconnaître l'ex-opposant comme son "chef suprême". Vendredi devant la presse, il a affirmé que "le processus de normalisation en cours est irréversible". "Dès la semaine prochaine, je serai à mes bureaux", a promis celui qui était déjà Premier ministre de M. Gbagbo de 2007 à 2010. Soro a de nouveau lancé "un appel pressant" aux fonctionnaires, leur demandant "d'arrêter à compter de ce jour de collaborer avec le gouvernement illégal" de Laurent Gbagbo, "issu d'un coup d'Etat institutionnel".

La communauté internationale continue d'exercer une très forte pression sur Laurent Gbagbo pour qu'il quitte la place après dix ans de pouvoir. Il doit "tirer les conséquences" de ces "signaux unanimes", a affirmé vendredi le ministère français des Affaires étrangères. Coup sur coup jeudi, l'Union africaine a suspendu la Côte d'Ivoire de son organisation et les Etats-Unis ont brandi la menace de sanctions contre M. Gbagbo "s'il fait le mauvais choix". Après la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), le Conseil de sécurité de l'ONU avait auparavant annoncé dans une déclaration son soutien à Ouattara, se disant "prêt à imposer des mesures ciblées" contre ceux qui "essaient de menacer le processus de paix".


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://picasaweb.google.fr/Heavygollum
Martine
Modératrice
Modératrice
Martine

Emploi/loisirs : loisirs, voyages, internet.
Localisation : Picardie, Compiègne

Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Empty
MessageSujet: Re: Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés   Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Icon_minitimeLun 13 Déc - 10:32

A suivre.

_________________
Martine
Revenir en haut Aller en bas
Arawak
Administrateur
Administrateur
Arawak

Localisation : Doornik (Belgikistan)

Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Empty
MessageSujet: Re: Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés   Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Icon_minitimeVen 17 Déc - 9:45

La suite...

Après une journée de violences en Côte d'Ivoire, le camp d'Alassane Ouattara entend repartir vendredi à l'assaut de la télévision d'Etat ivoirienne et du siège du gouvernement à Abidjan. Objectif : mettre à bas le régime de Laurent Gbagbo, au risque d'un nouveau bain de sang.

Des affrontements entre partisans du président sortant Laurent Gbagbo et partisans de son rival Alassane Ouattara ont éclaté jeudi à Abidjan, dans la capitale politique Yamoussoukro, et à Tiébissou dans le centre du pays. Selon Amnesty International, neuf manifestants non armés ont été tués. Le camp Gbagbo prétend que les violences ont fait 20 morts, dix manifestants et dix membres des forces de l'ordre. Dans le camp d'Alassane Ouattara, on donne un bilan plus élevé. «Il y a eu une trentaine de morts et 110 blessés à Abidjan», a affirmé son premier ministre Guillaume Soro. Mais ce bilan n'a pu être confirmé de sources indépendantes.

Les violences surviennent alors qu'Alassane Ouatarra avait appelé jeudi ses partisans à marcher sur la télévision d'Etat ivoirienne RTI, située à Abidjan et aux mains du camp Gbagbo. Cette manifestation constitue une étape majeure dans l'épreuve de force que se livrent les deux hommes. Ouattara est reconnu par pratiquement toute la communauté internationale, suite à l'élection du 28 novembre, tandis que Gbagbo se maintient au pouvoir envers et contre tout.

A Abidjan, les heurts ont éclaté lorsque les forces de l'ordre ont dispersé jeudi matin les centaines de manifestants, qui faisaient route vers la RTI. Autour de l'Hôtel du Golf, QG de Ouattara, les forces pro-Gbagbo (FDS) ont échangé pendant plusieurs heures des tirs d'armes lourdes et de mitraillette avec des éléments de l'ex-rébellion ivoirienne, les forces nouvelles (FN), qui défendent Ouattara. Les FN ont fait état de deux tués et d'un blessé dans leurs rangs. Une roquette a touché l'ambassade américaine, causant des dégâts mineurs. Les ex-rebelles ont tenté de dégager la seule route qui passe devant l'hôtel, barrée par les FDS, afin de se diriger vers la RTI. A la mi-journée, les FDS, qui ont reçu des renforts, tenaient toujours le barrage.

Le siège de la RTI, dans le quartier chic de Cocody, est totalement bouclé. Des véhicules blindés ont été positionnés aux deux extrémités de la grande artère longeant la RTI, et des membres des FDS montent la garde, kalachnikov à la main. Du côté de Ouattara, 800 Casques bleus sont postés jeudi autour de l'Hôtel du Golf. Ils y ont apporté de l'eau et des carburants en cas d'hostilités.

A Yamoussoukro, sept personnes ont été blessées par balles lorsque les forces de l'ordre ont dispersé une manifestation de partisans de Ouattara. Le même scénario s'était déjà reproduit mercredi. A Tiébissou, à la limite de l'ancienne zone tampon qui sépare les deux rivaux depuis 2003, une colonne de 4X4 du FN a tenté de franchir un poste de contrôle des FDS. «Ils ont tiré plusieurs roquettes sur notre position et nos éléments ont rispoté. Ils se sont repliés pour revenir», a annoncé une source militaire ivoirienne. Selon une source FN - qui tiennent le nord du pays depuis 2002 - «l'objectif est de démanteler les FDS» pour avancer vers Yamoussoukro. Les combats ont fait au moins 27 blessés dans le camp de l'ex-rébellion ivoirienne favorable à Alassane Ouattara, selon une source hospitalière.

Depuis son annonce, la marche suscite une grande inquiétude, à l'intérieur du pays comme à l'étranger. Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno-Ocampo, a d'ores et déjà prévenu qu'il engagerait des poursuites contre quiconque serait responsable de violences meurtrières en Côte d'Ivoire. «Nous n'avons choisi aucun camp dans cette affaire. Quiconque se rend coupable (de crimes), quel que soit son bord, sera poursuivi», a-t-il averti.

Les USA ont de nouveau mis la pression sur Laurent Gbagbo, assurant qu'il dispose d'un «temps limité» pour céder le pouvoir à Alassane Ouattara. «Nous avons des raisons de penser qu'il reçoit le message», a déclaré un haut responsable américain. De son côté, l'Union européenne se préparait jeudi à sanctionner 18 ou 19 personnes, essentiellement des proches de Gbagbo, par un gel d'avoirs et des restrictions de visas. Le Conseil de sécurité de l'ONU a pour sa part mis en garde les auteurs d'attaques contre des civils, soulignant qu'ils seront tenus responsables de leurs actes et «traduits en justice». Ces affrontements suscitent surtout la crainte d'un retour à la guerre civile dans le pays, comme l'avait exprimé le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon mercredi.

Enfin, la France appelle «à la retenue de part et d'autre», a déclaré jeudi la ministre des Affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie. La ministre a confirmé que la France n'a pas l'intention d'intervenir militairement en cas de violences, comme l'avait déjà dit la veille le ministre de la Défense, Alain Juppé. Michèle Alliot-Marie s'est dite en outre «extrêmement soucieuse de la protection des Français», tout en ajoutant qu'il n'y a «pas de menaces précises». Les 900 soldats français de l'opération Licorne déployés en Côte d'Ivoire sont «en capacité» d'évacuer les quelque 15.000 ressortissants français si nécessaire, a assuré Alain Juppé. Si Paris déconseille à ses ressortissants de se rendre en Côte d'Ivoire, aucun ordre d'évacuation n'a pour le moment été donné aux expatriés. La Belgique a en revanche conseillé jeudi à ses ressortissants sur place de quitter le pays.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://picasaweb.google.fr/Heavygollum
Martine
Modératrice
Modératrice
Martine

Emploi/loisirs : loisirs, voyages, internet.
Localisation : Picardie, Compiègne

Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Empty
MessageSujet: Re: Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés   Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Icon_minitimeVen 17 Déc - 10:37

ça va vraiment mal, je me demande bien comment tout cela va finir.
Tout cela à cause de deux présidents qui ne savent pas se mettre d'accord, la population s'entretue. non

_________________
Martine
Revenir en haut Aller en bas
Arawak
Administrateur
Administrateur
Arawak

Localisation : Doornik (Belgikistan)

Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Empty
MessageSujet: Re: Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés   Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Icon_minitimeVen 17 Déc - 13:11

Ca s'envenive de jour en jour. Et notre Sarko national y va de son petit couplet...


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://picasaweb.google.fr/Heavygollum
Arawak
Administrateur
Administrateur
Arawak

Localisation : Doornik (Belgikistan)

Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Empty
MessageSujet: Re: Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés   Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Icon_minitimeLun 3 Jan - 11:16

Quatre dirigeants africains représentant la Cédéao et l'Union africaine sont attendus ce lundi à Abidjan, où Laurent Gbagbo devrait les informer qu'il n'a nullement l'intention de céder le pouvoir à son rival, Alassane Ouattara.

Les présidents béninois, capverdien et sierra-léonais, mandatés par la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), ont déjà rencontré le président sortant la semaine dernière; ils seront rejoints cette fois par le Premier ministre du Kenya, Raila Odinga, dépêché par l'Union africaine et qui s'est prononcé pour un recours à la force si Laurent Gbagbo s'accroche au pouvoir.

Le président sortant, qui s'appuie sur le soutien du Conseil constitutionnel et de l'armée, a réaffirmé au cours du week-end qu'il était prêt au dialogue mais a prévenu que Ouattara, désigné vainqueur de l'élection présidentielle par la commission électorale, ne devait pas compter "sur des armées étrangères pour venir le faire président".

Un de ses porte-parole a précisé qu'il n'accepterait pas de partir.

Depuis le second tour de la présidentielle, le 28 novembre, la Côte d'Ivoire vit dans la crainte d'un embrasement. Plus de 170 personnes ont été tuées dans les violences post-électorales, notamment le 16 décembre lors d'affrontements en marge d'une manifestation de partisans de Ouattara qui tentaient de marcher sur le siège de la radiotélévision ivoirienne (RTI), considérée comme une machine de propagande au service de Gbagbo.

La semaine dernière, les émissaires de la Cédéao - le Béninois Boni Yayi, le Sierra-Léonais Ernest Bai Koroma et le président du Cap-Vert Pedro Pires - n'ont su convaincre Gbagbo de céder le pouvoir.

Ils seront cette fois accompagné du Premier ministre kényan Raila Odinga, mandaté par l'Union africaine pour "rechercher un règlement pacifique à la crise électorale et obtenir des garanties sur la sécurité de M. Laurent Gbagbo et de ses partisans, s'il accepte de céder le pouvoir", a précisé l'UA dans un communiqué.

Les Etats-Unis et l'Union européenne, qui ont endossé la victoire de Ouattara, ont imposé un embargo sur les voyages de Gbagbo et de ses proches du premier cercle. La Banque mondiale et la Banque centrale d'Afrique de l'Ouest ont annulé sa signature, exerçant une pression financière sur le président sortant.

"C'est la dernière chance pour M. Gbagbo d'obtenir la possibilité d'une transmission pacifique de pouvoir et d'une garantie d'immunité", a déclaré ce week-end Guillaume Soro, Premier ministre du gouvernement installé par Ouattara, qui s'adressait à des journalistes à l'hôtel du Golf d'Abidjan, où Ouattara et ses proches sont retranchés sous la protection de 600 soldats de l'Onu.

Même si la Cédéao, en dépit de sa menace d'intervention militaire, semble privilégier le dialogue, les risques d'escalade ont conduit plus de 18.000 personnes à quitter la Côte d'Ivoire pour chercher refuge au Liberia voisin.



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://picasaweb.google.fr/Heavygollum
Martine
Modératrice
Modératrice
Martine

Emploi/loisirs : loisirs, voyages, internet.
Localisation : Picardie, Compiègne

Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Empty
MessageSujet: Re: Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés   Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Icon_minitimeLun 3 Jan - 11:55

Je me demande ou tout cela va mener.
Il a le soutient d'un avocat français et de Roland Dumas.

Roland Dumas et Jacques Vergès : cerbères de Laurent Gbagbo

près Klaus Barbie et le terroriste Carlos, Jacques Vergès reprend du service pour défendre un salaud . Son soutien à Laurent Gbagbo ne sera pas (pour l’instant) celle d’un avocat, mais juste d’un vulgaire lobbyiste recruté avec son compère Roland Dumas à coup de pétro-dollars.


Jacques Vergès et Roland Dumas sont arrivés cette semaine à Abidjan pour défendre Laurent Gbagbo qui a sur les mains du sang français et a surtout piétiné les espoirs de la démocratie ivoirienne.


Si ces deux défenseurs de Gbagbo ont l’outrecuidance de s’en prendre à la communauté internationale dans son ensemble et de fustiger un « complot » ourdi par le gouvernement français, la réalité est évidemment toute autre.


Personne ne peut douter que les intentions des deux comparses n’ont que peu à voir avec un quelconque engagement tiermondiste ou idéologique, et qu’ils ne quitteront la capitale économique ivoirienne sans quelques valises pleines de billets volés au peuple ivoirien.


Si Jacques Vergès est avocat, et à ce titre dans son rôle lorsqu’il défend ses clients (quels qu’ils soient), il ne faut pas oublier que Roland Dumas a été ministre de la République et qu’il demeure membre du parti socialiste.


Est-il légitime pour un ancien représentant du peuple de se lancer dans des attaques aussi graves contre la France, qui n’ont pour seuls effets de dédouaner le putsch électoral de Laurent Gbagbo et de mettre en danger la vie des dizaines de milliers de Français vivant en Côte d’Ivoire ?


La mission de lobbying confiée par Laurent Gbagbo aux deux hommes pour tenter de faire germer des fractures dans l’opinion française en se payant deux personnalités médiatiques n’a pour tout but que de faire oublier son invraisemblable mépris pour des élections repoussées pendant 5 ans et son cynisme absolu

_________________
Martine
Revenir en haut Aller en bas
Arawak
Administrateur
Administrateur
Arawak

Localisation : Doornik (Belgikistan)

Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Empty
MessageSujet: Re: Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés   Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Icon_minitimeMar 4 Jan - 7:24

Un haut responsable américain l'a assuré sous le couvert de l'anonymat, tout en doutant de la volonté du président ivoirien sortant de profiter de cette porte de sortie.

Washington est prêt à «envisager» l'accueil aux Etats-Unis de Laurent Gbagbo, s'il le demande, pour aider à mettre fin à la crise ivoirienne. Telle est la confidence faite lundi soir par un haut responsable américain sous le couvert de l'anonymat. «Rien n'empêche le président Gbagbo de partir. (...) Nous voulons qu'il parte. S'il veut venir ici, nous envisagerions bien sûr cette possibilité comme un moyen de résoudre la crise actuelle», a-t-il déclaré. Ce responsable a confirmé au passage que le président autoproclamé avait de la famille aux Etats-Unis, plus précisément à Atlanta, dans le sud-est de la Géorgie.

«Mais toutes les possibilités risquent de disparaître rapidement, en raison de ce qui se passe sur le terrain», a continué cette source, ajoutant: «Selon toutes les indications dont nous disposons pour l'heure, il s'obstine». Interrogé lors de son point de presse quotidien, Philip Crowley, le porte-parole du département d'Etat, a expliqué de son côté que l'ambassadeur américain en Côte d'Ivoire n'avait pas eu de contact avec Laurent Gbagbo. «J'ai tendance à en déduire que c'est parce que le président Gbagbo n'a pas envie d'écouter de bons conseils», a-t-il commenté.

Le même jour à Abidjan, les émissaires africains de l'Union africaine (UA) et de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), chargés de trouver une issue à la crise, ont indiqué avoir eu une discussion «utile» avec le président sortant, sans donner plus de détails. Selon le ministre de l'Information et porte-parole du gouvernement sierra-léonais, Ibrahim Ben Kargbo, il s'agissait d'offrir à Laurent Gbagbo des conditions pour «faciliter» son départ. «Nous essayons de favoriser un départ paisible afin qu'il puisse quitter ses fonctions dignement», expliquait-il.

Celui-ci est en effet toujours sous la menace d'une intervention militaire de l'Afrique de l'Ouest s'il ne cède pas le pouvoir à son rival Alassane Ouattara, reconnu élu par la communauté internationale. Les médiateurs ont d'ailleurs retrouvé ce dernier dans son quartier général du Golf hôtel, où il est retranché avec son gouvernement. A l'issue de ces entretiens, Alassane Ouattara a été très ferme : «Pour nous, les discussions sont terminées», a-t-il déclaré à la presse. Ces émissaires «vont retourner voir M. Gbagbo pour lui dire: 1) qu'il doit reconnaître les résultats de la Commission électorale indépendante (CEI) certifiés (par l'ONU)», «2) reconnaître que je suis le président élu, le président légitime de la Côte d'Ivoire, 3) qu'il doit quitter le pouvoir dans les plus brefs délais», a-t-il conclu.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://picasaweb.google.fr/Heavygollum
Martine
Modératrice
Modératrice
Martine

Emploi/loisirs : loisirs, voyages, internet.
Localisation : Picardie, Compiègne

Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Empty
MessageSujet: Re: Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés   Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Icon_minitimeMar 4 Jan - 8:09

ça ne sent pas bon, et ça va finir en guerre.
Tous ces pays d'Afrique sont perpétuellement en conflit.

_________________
Martine
Revenir en haut Aller en bas
Arawak
Administrateur
Administrateur
Arawak

Localisation : Doornik (Belgikistan)

Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Empty
MessageSujet: Re: Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés   Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Icon_minitimeMer 12 Jan - 7:27

Selon son ambassadeur à l'ONU, le président élu est prêt à former un gouvernement d'union nationale avec des pro-Gbagbo si son adversaire accepte de quitter le pouvoir. Les intéressés ont rejeté la proposition.

Avec le camp Gbagbo, mais sans Gbagbo lui-même. Le président ivoirien reconnu par la communauté internationale, Alassane Ouattara, est prêt à travailler avec le camp de son adversaire pour former un gouvernement d'union nationale, a déclaré lundi à la BBC l'ambassadeur qu'il a nommé auprès de l'ONU. Mais ceci à la condition expresse que Laurent Gbagbo renonce à revendiquer la présidence de Côte d'Ivoire.

«Ce que je dis, c'est que M. Ouattara doit être reconnu comme président légitime par M. Gbagbo», a déclaré à la radio britannique l'ambassadeur Youssoufou Bamba, le premier nommé par Alassane Ouattara à la fin décembre. «Si M. Gbagbo accepte cela, nous pourrions négocier, a ajouté le diplomate. M. Gbagbo n'est pas seul. Il a des partisans, il a des gens compétents dans son parti. Nous sommes prêts à travailler avec eux, dans le cadre d'un large gouvernement d'union».

Quant aux violences commises par le camp Gbagbo et dénoncées par les pro-Ouattara, elles ne devraient pas constituer un obstacle, a-t-il encore estimé. «Il y a eu violation massive des droits de l'homme, c'est la vérité. Mais vous savez, en politique, la vie continue (...) car vous êtes condamnés à vivre ensemble», a argumenté le diplomate.

Mais la proposition de compromis a aussitôt été rejetée par le camp de Laurent Gbagbo. «C'est de la diversion», a déclaré Pascal Affi N'Guessan, président du Front populaire ivoirien (FPI), parti du président sortant. Et de renvoyer à l'adversaire ses arguments: «Ce qui est non négociable, c'est la victoire de Laurent Gbagbo, officiellement élu et proclamé, qui gouverne le pays».

De son côté, la communauté internationale a réitéré lundi son soutien à Alassane Ouattara, par la voix du Conseil de sécurité. Celui-ci déplore au passage le blocus autour de l'hôtel du Golf - QG de Ouattara protégé par 800 soldats de l'ONU -, demandant à Laurent Gbagbo «d'honorer sa promesse (...) de le lever immédiatement».

Les membres du Conseil de sécurité expriment également «leur profonde inquiétude à propos de la violence qui continue et des violations des droits de l'homme» dans le pays. Ils soulignent «que ceux qui commettent des crimes contre les personnels de l'ONU et des civils seront tenus pour responsables». Dans ce contexte, ils «condamnent fortement et demandent un arrêt immédiat de l'utilisation des médias, spécialement par l'intermédiaire de la radio-télévision ivoirienne (RTI) pour propager de fausses informations pour inciter à la haine et à la violence, y compris contre l'ONU».

Ce mardi matin, des affrontements entre partisans d'Alassane Ouattara et forces de Laurent Gbagbo ont fait au moins cinq mort, dont deux civils et trois policiers, dans le quartier d'Abobo à Abidjian.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://picasaweb.google.fr/Heavygollum
Nicole C
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Nicole C

Emploi/loisirs : Voyages, musique, espagnol, lecture
Localisation : Montréal, Canada

Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Empty
MessageSujet: Re: Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés   Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Icon_minitimeJeu 13 Jan - 4:02

Ça n'arrête pas!!! Ce Laurent Gbagbo est vraiment entêté et va mener le pays tout droit à la guerre civile!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com/
Arawak
Administrateur
Administrateur
Arawak

Localisation : Doornik (Belgikistan)

Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Empty
MessageSujet: Re: Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés   Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Icon_minitimeJeu 13 Jan - 7:16

Il est clair qu'on en prend tout droit la route...

hein

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://picasaweb.google.fr/Heavygollum
Contenu sponsorisé




Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Empty
MessageSujet: Re: Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés   Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Côte d'Ivoire : les résultats de la présidentielle invalidés
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rares : Les montres de poche en écaille de tortue, ivoire ou nacre
» Soyez vigilents arnaque Côte d'Ivoire en cours....
» Papillon de Côte d'Ivoire N°2
» Carabe de Côte d'Ivoire
» arnaque ecosse -irlande (cote d'ivoire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voyages Infos :: Sujets d'actualité :: Infos du monde-
Sauter vers: