Voyages Infos
bienvenue Invité !

Certaines sections du forum et la visualisation des photos étant réservées aux membres, nous vous invitons à vous inscrire afin de bénéficier de la totalité des rubriques.

Arawak.
La Maison Anne Frank ne cesse d'émouvoir Messages%20(69)


Expériences et carnets de voyages, informations touristiques
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 La Maison Anne Frank ne cesse d'émouvoir

Aller en bas 
AuteurMessage
Arawak
Administrateur
Administrateur
Arawak

Localisation : Doornik (Belgikistan)

La Maison Anne Frank ne cesse d'émouvoir Empty
MessageSujet: La Maison Anne Frank ne cesse d'émouvoir   La Maison Anne Frank ne cesse d'émouvoir Icon_minitimeJeu 20 Oct - 6:48

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En cette belle journée de septembre, sur le bord du canal Prinsengacht, à Amsterdam, une horde de touristes attend patiemment devant l'immeuble qui porte le numéro 263. Tous les jours de l'été et toutes les fins de semaine de l'année, la file d'attente ne dérougit pas.

«Je m'étonne chaque fois de voir tous ces touristes venus de partout dans le monde demeurer parfois jusqu'à une heure trente sous la pluie et le vent, accrochés à leur parapluie», affirme la Québécoise Julie Couture, employée de la Maison Anne Frank, et coordonnatrice d'un projet d'exposition itinérante au Québec qui débutera en novembre. Un million de personnes visitent chaque année cette maison qu'a habitée Anne Frank durant la guerre et qui est devenue un musée en 1960. L'histoire de cette petite fille juive de 13 ans, qui a vécu dans la clandestinité afin d'échapper à la persécution menée contre les Juifs, ne cesse d'émouvoir le monde entier.

Anne Frank rêvait de devenir journaliste et écrivain. Jusque-là rien d'exceptionnel, sauf que la jeune fille a écrit un journal durant les deux ans de sa clandestinité, qui, après la guerre, est devenu un témoin-clé de ce sombre épisode de l'histoire. Le journal d'Anne Frank a été traduit en 65 langues et adapté au théâtre et au cinéma.

Anne Frank habite en Allemagne jusqu'en 1933, année où Hitler arrive au pouvoir et met en place un régime hostile aux Juifs. Désirant mener une vie normale, Otto Frank, sa femme et leurs deux filles émigrent aux Pays-Bas, où ils retrouvent leur liberté. Mais lorsqu'en mai 1940 l'armée allemande arrive aux Pays-Bas, la famille Frank est une fois de plus en danger. Les Juifs sont recensés, et leurs cartes d'identité sont tamponnées d'un «J». Ils doivent porter l'étoile jaune sur leurs vêtements, n'ont plus le droit de diriger des entreprises, pas le droit de prendre le tramway, ne peuvent rouler avec leurs vélos, doivent fréquenter des écoles juives... Alors que les persécutions contre les Juifs s'intensifient de jour en jour, que des hommes sont envoyés dans les camps de concentration, la famille Frank décide d'entrer dans la clandestinité, le 9 juillet 1942, dans l'immeuble du 263, Prinsengracht.

Le bâtiment se compose de deux parties : la maison de devant qui abrite l'entreprise d'Otto Frank (une entreprise de fabrication de pectine pour les confitures) et la maison de derrière, appelée «l'annexe», où vivent cachés pendant plus de deux ans les époux Frank et leurs filles Margot et Anne, ainsi que quatre autres clandestins. Des protecteurs qui dirigent l'entreprise d'Otto Frank viennent en aide aux huit clandestins en leur apportant chaque jour des vivres, des livres et des journaux.

Peur constante

Les huit clandestins vivent sur une surface réduite de 75 mètres carrés avec la peur constante d'être découverts. Ils ne peuvent aller dehors. Durant la journée, ils doivent marcher sur la pointe des pieds, parler tout bas, utiliser le moins possible les toilettes et le lavabo afin qu'on ne les entende pas de l'entrepôt en bas.

Anne écrit un journal, dans lequel elle raconte la vie quotidienne dans l'annexe et y exprime ses sentiments et émotions. Le 4 août 1944, le service de sécurité allemand est avisé par un téléphone anonyme qu'il y a des Juifs au 263, Prinsengracht (on ne connaîtra jamais le nom du dénonciateur). Les huit clandestins sont arrêtés, conduits en prison, puis déportés vers les camps d'extermination. Anne Frank meurt avec sa soeur Margot en mars 1945 dans le camp de concentration de Bergen-Belsen. Seul Otto Frank survit au camp d'extermination d'Auschwitz. Il revient à Amsterdam en juin 1945, où il apprendra la mort de sa femme et de ses deux filles. On lui remet les journaux et les cahiers intimes de sa fille Anne, qui avaient été trouvés sur le plancher de la maison après l'arrestation des clandestins. Otto Frank décide de publier le journal de sa fille. La première publication a lieu aux Pays-Bas en 1947. Anne Frank désirait que son journal soit publié après la guerre sous forme de roman, et ce souhait s'est finalement réalisé. Des citoyens d'Amsterdam créent la fondation Maison Anne Frank afin de conserver l'annexe qui risque de tomber en ruine.

Aujourd'hui, on retrouve intactes les pièces vides et sombres dans lesquelles vécurent les clandestins, ainsi que la bibliothèque pivotante qui dissimulait l'entrée de l'annexe... On y voit des photos, vidéos, on y entend des témoignages de gens qui ont connu de près ou de loin la famille d'Anne Frank. Julie Couture, qui travaille à la maison Anne Frank depuis 2009, croit qu'une visite dans ce musée aide à comprendre ce que la discrimination envers une personne ou un groupe peut avoir comme conséquence sur une vie humaine. «L'intolérance est toujours présente dans ce monde, explique Mme Couture. Il est important de réfléchir à ses propres actes.»

Dans les écoles du Québec

Mme Couture est en charge d'une exposition itinérante qui s'intitule Anne Frank, une histoire d'aujourd'hui, laquelle sera présentée dans les écoles québécoises au cours des deux prochaines années. L'exposition est déjà présentée dans une soixantaine de pays, de l'Argentine au Japon, en passant par l'Afrique du Sud et la Russie. Ce projet est une première au Québec et débutera officiellement le 11 novembre, jour de l'armistice. La première école à accueillir l'exposition est le Collège Bourget à Rigaud. L'exposition sera ensuite présentée à Lévis, à Saint-Hyacinthe, à Québec, à Montréal et dans des maisons de jeunes et des camps de vacances durant l'été. «L'exposition a une double mission, souligne Julie Couture : raconter l'histoire de l'Holocauste et de la Deuxième Guerre mondiale à des jeunes québécois à travers l'histoire de la vie d'une jeune fille et favoriser l'échange et la discussion sur des thèmes présents dans l'exposition, tels les dangers de la discrimination et l'importance de la tolérance.»

L'exposition, selon Mme Couture, permettra également de faire des liens entre cette histoire et celle du Canada. Il pourrait être question par exemple des soldats canadiens qui ont libéré les Pays-Bas, des membres de la famille royale qui se sont réfugiés au Canada durant la Seconde Guerre... Mme Couture rappelle enfin que des soldats canadiens accompagnaient des soldats britanniques lorsque ceux-ci ont ouvert les portes du camp de Bergen-Belsen, où Anne Frank a trouvé la mort en 1945.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://picasaweb.google.fr/Heavygollum
Nicole C
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Nicole C

Emploi/loisirs : Voyages, musique, espagnol, lecture
Localisation : Montréal, Canada

La Maison Anne Frank ne cesse d'émouvoir Empty
MessageSujet: Re: La Maison Anne Frank ne cesse d'émouvoir   La Maison Anne Frank ne cesse d'émouvoir Icon_minitimeVen 21 Oct - 2:53

Une excellente initiative de faire connaître l'histoire de l'Holocauste et de la Deuxième Guerre mondiale aux jeunes. Il ne faudra jamais oublier ce dont l'Homme est capable!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://nossecretsdevoyage.forumperso.com/
 
La Maison Anne Frank ne cesse d'émouvoir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Maison Anne Frank ne cesse d'émouvoir
» Question Maison - Emission du 25/10/08
» Location "Villa La Flamboyante" 97227 Sainte Anne, (Martinique)
» Règlementation implantation maison
» Question Maison - Emission du 10/06/07

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voyages Infos :: City Trips-
Sauter vers: