Voyages Infos
bienvenue Invité !

Certaines sections du forum et la visualisation des photos étant réservées aux membres, nous vous invitons à vous inscrire afin de bénéficier de la totalité des rubriques.

Arawak.
Queensland: à la croisée de deux merveilles Messages%20(69)


Expériences et carnets de voyages, informations touristiques
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Queensland: à la croisée de deux merveilles

Aller en bas 
AuteurMessage
Arawak
Administrateur
Administrateur
Arawak

Localisation : Doornik (Belgikistan)

Queensland: à la croisée de deux merveilles Empty
MessageSujet: Queensland: à la croisée de deux merveilles   Queensland: à la croisée de deux merveilles Icon_minitimeLun 3 Sep - 8:56

Queensland: à la croisée de deux merveilles 583111

Le nord du Queensland permet d'explorer les plus beaux récifs de la Grande Barrière de corail. Dans la région, on peut aussi visiter le parc national de Daintree situé dans les tropiques humides de Queensland. Le parc comprend en grande partie la forêt tropicale de Daintree, une jungle vieille de plus de 110 millions d'années.

Port Douglas ou Cairns ?

Les deux villes représentent des emplacements stratégiques pour les expéditions en mer. Cairns a la taille d'une petite ville (148 000 habitants) et offre une plus grande diversité en matière de vie nocturne et de complexes hôteliers. Par contre, la ville ne possède pas de plage. Elle a, par conséquent, aménagé un grand lagon artificiel d'eau salée de 4800 m2. Cairns a aussi l'avantage d'être le point de départ de certaines expéditions de longue durée en catamarans. Port Douglas a plutôt des airs de village avec ses 3000 habitants. L'endroit est plus calme, plus raffiné et peut compter sur une magnifique plage de sable blanc longée de palmiers, appelée Four-Mile Beach. Il est possible de se baigner dans la mer, à condition de le faire dans les limites permises par les filets de sûreté. Les bateaux qui partent de Port Douglas offrent presque tous des voyages d'une journée pour visiter les plus beaux sites de coraux. Autre avantage, Port Douglas est situé à seulement 21 km de la forêt Daintree. De Cairns, il faut compter 80 km de plus pour atteindre le parc.

Daintree, doyenne des forêts tropicales

Le parc national Daintree se révèle être une empreinte unique de l'évolution de la flore et de la faune australienne depuis 415 millions d'années. C'est l'endroit au monde où l'on recense le plus de caractéristiques primitives chez les différentes espèces végétales et l'une des plus grandes concentrations de plantes rares ou en voie d'extinction. La forêt demeure plus ou moins inchangée depuis le début de son existence il y a des millions d'années. Les visites commencent généralement à Mossman Gorge dans la partie australe du parc pour se poursuivre ensuite dans la forêt et terminer à Cape Tribulation au nord.

Le parc national de Daintree peut se visiter en une journée, mais une nuit dans un des nombreux gîtes des environs permet de le visiter à un rythme moins effréné. On peut se balader de manière indépendante ou avec un petit groupe organisé à bord d'un 4X4. Une journée typique inclut de la marche à Mossman Gorge pour voir la rivière cristalline de Mossman, une croisière sur la rivière Daintree dans le but d'apercevoir des crocodiles, un BBQ en après-midi dans la forêt, une visite des plages de Cape Tribulation ainsi qu'un arrêt à Alexandra Lookout, qui offre une vue panoramique de la forêt et de la rivière Daintree se jetant dans la mer de Corail. Un itinéraire organisé peut coûter environ 170$ pour la journée et peut se réserver auprès de son hôtel ou d'une agence de voyages.

Gare aux crocodiles et aux casoars !

Toute la côte bordant le nord de l'Australie est habitée par l'un des plus grands reptiles du monde: le crocodile marin. Surnommés les salties par les locaux pour leur capacité à vivre tant dans l'eau douce que l'eau salée, ces prédateurs peuvent aussi bien attaquer en terre ferme que dans l'eau. Des panneaux appelant à la vigilance peuvent être vues un peu partout, mais il est préférable de ne pas se baigner dans les endroits non aménagés pour la baignade, donc sans filet de protection ni sauveteur. Il est aussi fortement déconseillé de se baigner la nuit.

La région est également l'habitat du casoar, un oiseau de grande taille s'apparentant à l'ému. Cet animal en voie d'extinction d'apparence innocente a la réputation d'être l'oiseau le plus dangereux du monde. Imprévisible et agressif, il n'hésite pas, en cas de provocation, à s'attaquer aux animaux et aux humains avec ses griffes comparables à des poignards. Un coup de patte peut s'avérer fatal. De ce fait, tenter de nourrir le casoar, en plus d'être interdit, est excessivement dangereux.

Et les requins, eux ?

Si l'idée d'explorer les splendeurs de l'océan vous rebute de peur de vivre un scénario digne des Dents de la mer, sachez que les attaques fatales de requins n'arrivent en moyenne qu'une fois par année (bien qu'elles soient en hausse). De 1876 à 2010, il n'y aurait eu que 29 attaques mortelles par des requins blancs en Australie. Les nageurs doivent cependant faire très attention aux méduses. L'animal le plus venimeux en Australie est le Chironex fleckeri (box jellyfish), une espèce de méduse cubique, au corps presque transparent et aux tentacules pouvant atteindre 3 m. Cet impitoyable prédateur possède tout le long de ses tentacules des dards qui sécrètent un poison au contact de sa proie. Il est mortel en quelques minutes à peine si la victime n'est pas traitée. Une seule méduse possède assez de poison pour tuer 60 adultes.

La saison des méduses dans les eaux du Nord s'étend de novembre (voire octobre) à mai. Par prévention, les transporteurs nautiques recommanderont ou obligeront, souvent à longueur d'année, le port d'un «stinger suit», une combinaison épaisse qui recouvre tout le corps, minimisant du coup les risques de piqûres.

En sachant que la mer abrite d'autres espèces méconnues qui peuvent s'avérer dangereuses, le mot d'ordre lorsqu'on plonge est de s'immerger en combinaison et de ne toucher à rien!

_________________
Queensland: à la croisée de deux merveilles 130
Revenir en haut Aller en bas
http://picasaweb.google.fr/Heavygollum
 
Queensland: à la croisée de deux merveilles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Queensland: à la croisée de deux merveilles
» Un deux roues à consommation zéro!
» Platanthera bifolia ( Platanthère à deux feuilles )
» culture des 3 du queensland: Schizandra, Adelae(plus tolérante) et Prolifera
» Omoté : le "japanese lifestyle" a deux nouvelles adresses à Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voyages Infos :: Discussions générales :: Idées de destinations-
Sauter vers: