Voyages Infos
bienvenue Invité !

Certaines sections du forum et la visualisation des photos étant réservées aux membres, nous vous invitons à vous inscrire afin de bénéficier de la totalité des rubriques.

Arawak.
Le Moyen Âge à une heure de Paris Messages%20(69)
Voyages Infos
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Expériences et carnets de voyages, informations touristiques
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Le Moyen Âge à une heure de Paris

Aller en bas 
AuteurMessage
Arawak
Administrateur
Administrateur
Arawak

Localisation : Doornik (Belgikistan)

Le Moyen Âge à une heure de Paris Empty
MessageSujet: Le Moyen Âge à une heure de Paris   Le Moyen Âge à une heure de Paris Icon_minitimeMer 17 Aoû - 7:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Provins, au Moyen Âge, était la troisième plus grande ville de France en raison de ses foires marchandes. Depuis la fin du XIIIe siècle, la ville s'est quelque peu endormie. Mais voilà qu'il y a 10 ans l'UNESCO repère ce joyau de préservation et le classe au patrimoine mondial. Les Provinois, fiers de leur cité, donnent vie à l'esprit médiéval, à travers festivals, spectacles et établissements prestigieux.

«Provins a connu son âge d'or du Xe au XIIIe siècle, grâce aux foires commerciales», explique Ariane, la guide de l'Office du tourisme. Provins se trouvait alors sur un axe stratégique est-ouest, entre les grandes villes de l'époque. Le succès de ses foires - dites de Champagne, en raison de leur situation géographique - est dû en partie à la protection que les comtes accordaient aux marchands, en payant l'escorte à tout convoi désireux de se rendre à Provins. Un échange de bons procédés puisque les comtes s'enrichissaient eux aussi de ces foires. Toutes sortes de produits, venus des quatre coins de l'Europe, s'y échangeaient : fourrures, bijoux, laine, draps, vins, etc.

La sécurité était assurée sur les routes mais aussi dans la ville, ce qui a marqué l'architecture de Provins. Au Moyen Âge, cinq kilomètres de murailles l'entouraient, dominées par plusieurs tours, toutes de formes différentes.

Aujourd'hui, un kilomètre de murailles et deux portes sur la dizaine d'origine sont encore debout.

Avec ses 10 000 habitants au Moyen Âge, Provins était la troisième plus grande ville de France. Le nombre de Provinois est le même aujourd'hui.

C'est dire que la ville a peu changé! On y retrouve en excellent état beaucoup de monuments du Moyen Âge : la grange aux dîmes, qui servait à entreposer cet impôt collecté en faveur de l'Église catholique, souvent versé en biens agricoles.

Le beau bâtiment de pierre abrite désormais un musée dans lequel sont présentés les différents métiers de l'époque, comme le changeur (qui gérait les échanges des nombreuses monnaies européennes), l'écrivain public, le tailleur de pierre, le parcheminier, etc.

La place du Chatel, grand-place de la ville haute, a elle aussi gardé beaucoup de caractéristiques du Moyen Âge. Le bâtiment qui abrite la Savonnerie de la rose est intact.

Artisans dans la rue

Comme au Moyen Âge, l'artisan travaille à la vue de tous, il expose sa marchandise sur un étalage extérieur et peut rabattre un grand volet quand le soleil brille.

Construite au XIIe siècle, la tour César fait partie de l'ensemble de monuments protégeant la ville.

Édifiée sur une butte et entourée par des murailles, elle impressionnait l'ennemi de l'extérieur et de l'intérieur, puisqu'elle servait aussi de prison.

Elle est devenue un musée dans lequel le visiteur se familiarise avec l'histoire de la ville et admire de belles vues sur le pays de la Brie.

Autre réjouissance pour les amateurs du Moyen Âge : la visite des souterrains, un réseau dont les raisons de l'existence restent bien mystérieuses. Ont-ils servi aux réunions secrètes des francs-maçons?

Servaient-ils tout simplement de lieu de stockage ou de refuge lors des foires de Champagne?

Provins, magnifique cité médiévale de France, n'est pas pour autant devenue une ville-musée. Les Provinois y vivent, y travaillent et s'en inspirent. Prenez connaissance de leurs réalisations dans l'autre texte.

»» Des provinois qui font vivre leur ville

Philippe Hertel et l'art de la fauconnerie

Un aigle royal ou un faucon pèlerin qui vous frôle les cheveux! Il y a de quoi avoir la chair de poule. Mais Philippe et ses collègues maîtrisent bien leurs oiseaux, de la mignonne chouette harfang au plus affreux vautour. Mentionnons d'ailleurs que la fauconnerie, qui existe depuis 2000 ans avant Jésus-Christ, est classée sur la liste représentative du Patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO. Philippe Hertel a longtemps été au service de l'armée en tant que fauconnier : ses créatures attrapaient les petits oiseaux au bord des pistes d'atterrissage pour éviter qu'ils se coincent dans les moteurs. Dans les années 90, alors que Provins développe son offre touristique, il décide de créer un spectacle. «C'est tout naturellement que le Moyen Âge s'est imposé comme décor car c'est l'âge d'or de la fauconnerie», explique-t-il.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le Moyen Âge à travers un spectacle équestre et des machines de guerre

Chaque jour, de mars à novembre, M. Audureau revêt le costume de Thibault IV, comte de Champagne. Il met en scène son retour de croisade, à travers un beau spectacle équestre, devant les remparts de la ville. M. Audureau et sa femme, amateurs de tous les détails du Moyen Âge, collectionnent d'immenses machines de guerre qu'ils utilisent pour le spectacle Au temps des remparts.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mme Dessery et la demeure des Vieux Bains

Mme Dessery incarne la parfaite maîtresse de maison. Distinguée, dynamique, elle a mis son dévouement au service de la restauration et de l'embellissement d'un établissement patrimonial, tout à fait exceptionnel. Sa demeure, c'est avant tout un témoin de l'histoire. La salle de réunion a pris place dans l'ancien bain public du XIIe siècle, en excellent état de conservation, ce qui justifie sa classification comme monument historique. Les deux grandes ailes du gîte, construites autour de jardins à étage, témoignent de l'architecture de différentes époques, du XVIe au XVIIIe siècle. Les chambres, toutes très spacieuses et confortables, ont été réaménagées et redécorées récemment, toutes dans des styles très différents. Mme Dessery a rapporté meubles et décorations divers de ses visites chez les antiquaires. Certains objets sont des héritages familiaux. Mentionnons la touche de modernité dans les salles de bains : elles sont équipées soit d'un hammam, soit d'un bain à chromathérapie. À partir de 225 $CAN la chambre. Deux appartements à louer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Matthieu Dessery et la Taverne des oubliés

Mathieu, fils de la charmante hôtesse, organise des banquets médiévaux dans une des salles souterraines de la demeure de ses parents. Il a créé le concept dans le cadre d'un projet universitaire. Ce faisant, il est tombé sous le charme de l'esprit médiéval et des possibilités que cette époque offre en termes d'animation. Depuis, tous les samedis, un grand banquet médiéval réunit une centaine de personnes autour de plats médiévaux «améliorés», explique Matthieu. «Au début, on a essayé de faire du pur médiéval, mais ça ne pouvait pas fonctionner.» On y mange notamment de la tourte provinoise et du flan à la rose, accompagnés d'hypocras, un vin cuit aux épices et au miel. Le tout rythmé par le chant des troubadours.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

M. Prijent et le restaurant La Croix d'Or

Quand on dirige le plus vieux restaurant de France, ouvert depuis 1270, on se doit bien de présenter un menu historique! M. Prijent, chef-propriétaire, l'a bien compris. «Nous servons d'authentiques recettes médiévales, réadaptées, raconte-t-il. Je m'inspire surtout de ce que je trouve sur Internet car les livres de recettes de l'époque sont incompréhensibles. De plus, certains plats ne pourraient pas être servis aujourd'hui, comme le crosti à la moelle, beaucoup trop riche.» Ses adaptations sont à la fois savoureuses et originales.

1, rue des Capucins. Téléphone : 01 64 00 01 96

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://picasaweb.google.fr/Heavygollum
 
Le Moyen Âge à une heure de Paris
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voyages Infos :: City Trips-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser