Voyages Infos
bienvenue Invité !

Certaines sections du forum et la visualisation des photos étant réservées aux membres, nous vous invitons à vous inscrire afin de bénéficier de la totalité des rubriques.

Arawak.
Vivez l'histoire à Rome Messages%20(69)
Voyages Infos
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Expériences et carnets de voyages, informations touristiques
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Vivez l'histoire à Rome

Aller en bas 
AuteurMessage
Arawak
Administrateur
Administrateur
Arawak

Localisation : Doornik (Belgikistan)

Vivez l'histoire à Rome Empty
MessageSujet: Vivez l'histoire à Rome   Vivez l'histoire à Rome Icon_minitimeMer 20 Mar - 7:44

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Visiter Rome, c'est vivre une partie de l'histoire. La plus grande ville d'Italie a beaucoup à offrir avec ses ruelles étroites qui s'ouvrent sur de grandes places animées, ses monuments grandioses et ses nombreux vestiges du passé. Visite guidée d'une partie de la capitale de l'Italie, la ville aux sept collines.

Si le touriste entre en admiration devant les innombrables monuments du chef-lieu de cette région appelée le Latium, les Romains, eux, vivent à cent à l'heure. À Rome, ne faites pas comme les Romains. Prenez votre temps, sauf peut-être aux traverses piétonnières, où il faudra vous résigner à fendre le trafic.

La Ville éternelle compte environ 2,8 millions d'habitants, plus de 4 millions pour l'agglomération totale. Ça fait beaucoup de monde, sans compter les 12 millions de visiteurs annuels. Comme toute grande ville, Rome a ses incontournables. À partir du Vatican, il est agréable de visiter à pied certains de ses quartiers, comme la Piazza Navona.

Premier arrêt obligé, le Panthéon, construit de 118 à 125 après J.-C., très bien conservé avec ses 16 grandioses colonnes. À l'intérieur, derrière les immenses portes de bronze sous l'imposante coupole de 43 mètres, reposent plusieurs Italiens célèbres, dont Raphaël, l'un des peintres les plus importants de la Renaissance.

Une fois à la grande et belle Piazza Navona, autour de superbes fontaines, se trouvent exposants, marchands, restaurants, cafés.

Comme l'endroit est très touristique, nous avons pu y déguster notre premier spaghetti... italien, lire avec de la sauce à la viande, au grand plaisir de mon père André, qui n'affectionnait pas tellement la sauce tomate servie avec les pâtes en Italie. La balade ayant été agréable, pour dessert, vous avez droit à une gelato. Miam. Encore!

Tout à côté, voyez la magnifique et très animée place d'Espagne. À partir de la fontaine au bas, montez jusqu'à l'église de la Trinité des Monts, d'où vous aurez une vue imprenable sur Rome. Votre balade se poursuit ensuite jusqu'à la célèbre fontaine de Trevi, belle de jour comme de nuit, où se trouve la statue de Neptune dont le char est tiré par des chevaux marins.

Puis, en métro ou en autobus, rendez-vous de l'autre côté du Tibre, dans le quartier antique où se trouvent les sept collines. Le Colisée est aussi dans ce secteur. Sa construction, amorcée en 72 après J.-C., a demandé une dizaine d'années. L'endroit pouvait facilement accueillir plus de 50 000 spectateurs. Des milliers d'humains et d'animaux y sont morts à l'occasion des jeux qui s'y déroulaient. Entrez pour en apprécier l'architecture. Allez-y en fin de journée pour éviter les files d'attente. Au bas de la rue, admirez l'arc de Constantin, construit en 315 en l'honneur de cet empereur.

Colline impériale

Devant le Colisée se trouve la colline impériale du Palatin. C'est là que Rome aurait été fondé selon la légende. L'important site archéologique qui s'y trouve nous ramène au temps des empereurs qui ont habité l'endroit. La maison d'Auguste, le fils adoptif de Jules César qui lui a succédé au trône, s'y trouve.

Non loin, à l'entrée de l'église Santa Maria in Cosmedina, se trouve la Bocca della verita, ou «Bouche de la vérité». Au centre de ce disque, un visage est sculpté. Selon la légende, lorsque vous entrerez votre main dans sa bouche, si vous êtes menteur, celle-ci sera dévorée. Je joue encore du piano de mes deux mains!

Transport à volonté

Selon ses champs d'intérêt, chacun fait sa propre visite de Rome. À l'arrivée, procurez-vous un billet de visite du circuit Open Tour. Pour 30 euros (40 $CAN) vous profitez durant trois jours d'un transport à volonté en autobus vers 11 points d'intérêt, avec départs toutes les 20 minutes. Un audioguide vous présente les particularités de chaque site.

Au restaurant, en groupe, précisez que vous voulez des additions séparées. On ne donne souvent qu'une seule facture. Certains établissements demandent aussi de l'argent pour le coperto (le couvert). Quoi manger? La bruschetta, les pâtes, la pizza et le prosciutto sont particulièrement succulents. Le veau en osso bucco est excellent et mon frère Steeve parle encore de son agneau braisé. Quant au vino, bianco ou rosso, il est eccellente!

L'incontournable Cité du Vatican

La place Saint-Pierre, au coeur de la Cité du Vatican, est un incontournable de votre visite à Rome. Entourée de 284 colonnes et de 140 statues de saints, la grande place qui peut accueillir plusieurs milliers de personnes impressionne avec ses deux superbes fontaines et son obélisque de 25 mètres.

Au travers des touristes et des pèlerins, on ne se lasse pas de regarder le majestueux dôme de la basilique, dessiné par Michel-Ange. On peut se rendre au sommet après avoir grimpé 537 marches. Le regard de mon père André, qui se remettait d'une crise de goutte, a vite fait oublier ma suggestion.

«Nous sommes ici depuis trois heures», dit un touriste français pourtant encore très loin de l'entrée des Musées du Vatican. Un peu en retrait, des gens proposent de payer à peu près le double du prix normal pour y accéder immédiatement. Comme on n'a pas toute la journée, dirait Obélix, nous acceptons, comme plusieurs d'ailleurs. Pour éviter de faire de même et passer la file, achetez vos billets à l'avance sur le site Internet.

Au nombre de 11, les Musées du Vatican sont érigés dans des palais qui ont servi de résidence à plusieurs papes. À travers ses 1400 salles qui s'étirent sur plusieurs kilomètres, on retrouve d'innombrables collections d'oeuvres antiques et modernes. Jamais n'avons-nous vu tant de statues et fresques majeures en un même endroit.

Émouvant de se retrouver devant la Pietà de Michel-Ange, célèbre statue de marbre représentant la Vierge Marie, le corps du christ reposant sur ses genoux. Les Musées renferment des sections d'art égyptien, grec, médiéval. Dans la salle des animaux, vous aurez l'impression d'être dans un zoo de marbre.

Faites une pause dans la cour intérieure située... à l'extérieur. «Ils sont fous ces Romains»! Visitez ensuite les salles des appartements Borgia, la galerie des cartes, les Chambres de Raphaël, jadis occupées par plusieurs papes, peintes par le réputé peintre et ses élèves.

La chapelle Sixtine

Tout au bout de votre aventure se trouve la chapelle Sixtine qui, à elle seule, vaut le déplacement avec ses immenses fresques de Michel-Ange : au plafond, les neuf panneaux représentant la création, Adam et Ève, Moïse (1508-1512), au mur derrière l'hôtel, le jugement dernier (1534-1541). Tout autour, des réalisations de peintres célèbres : Botticelli, Le Pérugin, Signorelli.

S'il est permis de photographier dans les musées, il en est autrement dans la chapelle Sixtine, comme le rappellent les nombreux «no fotos» des gardes de sécurité. Et ils ne rigolent pas. Avant de partir, passez par la poste vaticane d'où vous pourrez envoyer une carte postale portant le sceau du Vatican. Un beau souvenir de la capitale mondiale du catholicisme, plus petit état souverain de la planète avec ses 0,44 km ca.

Comptez au moins une demi-journée pour faire la visite des Musées du Vatican. On y fait souvent du coude à coude tellement il y a de monde. Différents itinéraires sont proposés. Le récent conclave a provoqué la fermeture de plusieurs salles, dont la chapelle Sixtine. Informez-vous sur le site Internet.

Comme prévu, le temps a manqué pour grimper les 537 marches du dôme et visiter les grottes vaticanes, sous la basilique, où se trouvent les sépultures de plusieurs souverains et papes. «Une autre fois», a dit mon père dans toute sa sagesse. Nous y retournerons, ne serait-ce que pour assister un mercredi à une audience publique du nouveau pape, François. Viva il Papa !

Renseignements généraux : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://picasaweb.google.fr/Heavygollum
 
Vivez l'histoire à Rome
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voyages Infos :: City Trips-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser